Il y a quelques jours on pouvait découvrir “The Reticent”, le dernier né des finlandais d’Insomnium. Sans grosse surprise, ce nouveau titre propose la recette favorite de ce groupe de death metal mélodique dans toute sa splendeur : une ambiance dark, quelques passages planants en voix claires, des refrains puissants à grosses distos sur lesquel le bassiste Niilo Sevänen pose ses growls, et, cerise sur le gâteau, une guitare lead mélodique toujours en adéquation parfaite avec les lignes de chant. Insomnium c’est un véritable duo guitare/chant qui se complètent pleinement.

On ne va pas se mentir, la plupart des titres de la discographie du groupe se ressemblent beaucoup. Leur identité musicale est très marquée et les mauvaises langues diront qu’ils ne se sont pas foulés. Pour les autres, les amoureux du style, on se dira juste à la fin de la chanson: “Oh non, c’est déjà fini !”. Et puis on cliquera sur “regarder de nouveau” !

Ce nouveau single est accompagné d’un clip en noir et blanc mettant en scène le groupe. La vidéo est réalisée par Vesa Ranta. On notera l’absence du guitariste Ville Friman qui n’a malheureusement pas pu se joindre au reste du groupe pour le tournage en raison de la pandémie.

Quelques mots de Ville Friman à propos de “The Reticent” :

« L’année dernière a été difficile. Des gens ont perdu leurs proches, leurs emplois et leurs moyens de subsistance. L’espoir a été remplacé par la peur, l’anxiété et l’incertitude. Nous avons tous été forcés de vivre nos vies dans l’isolement, détachés à la fois physiquement et mentalement. Cette chanson parle de tous ces sentiments. Un dialogue intérieur entre l’espoir et le désespoir. Pendant cette période, la musique a été une source de réconfort et de consolation. Une chose sur laquelle on peut compter et à laquelle on peut revenir. Et alors que nous sommes devenus renfermés et hésitants, notre musique sonne toujours plus fort. »

Insomnium est resté très actif ces derniers mois. Leur dernier album, Heart Like a Grave, est sorti en octobre 2019. En mars dernier, on découvrait le clip “The Conjurer” (qui ne figure pas sur l’album). Le 24 avril, le groupe interprétait l’album “Shadows of the Dying Sun” dans son intégralité à l’occasion d’un live streaming intitulé “The Shadows Stream” (album paru en 2014 et que je vous conseille fortement si vous découvrez le groupe maintenant).

De nombreuses dates ont d’ores et déjà été annoncées pour la fin de l’année.

D’abord une tournée en Finlande et Estonie avec Finntroll :

17.09.2021 Helsinki, Kulttuuritalo
18.09.2021 Turku, Logomo
24.09.2021 Seinäjoki, Rytmikorjaamo
25.09.2021 Oulu, Tullisali
30.09.2021 Jyväskylä
01.10.2021 Tampere, Tullikamarin Pakkahoune
03.10.2021 Tallinna, Helitehas

Et puis une tournée européenne :

26.11.2021 Leipzig (Germany) – Hellraiser
27.11.2021 Salzburg (Austria) – Rockhouse
28.11.2021 Wien (Austria) – WUK
30.11.2021 Köln (Germany) – Essigfabrik
01.12.2021 Utrecht (Netherlands) – Tivoli
02.12.2021 Nijmegen (Netherlands) – Doornroosje
03.12.2021 Paris (France) – La Machine
04.12.2021 Grenoble (France) – Ilyade
05.12.2021 Straßbourg (France) – La Laiterie
06.12.2021 Nürnberg (Germany) – Hirsch
07.12.2021 Prag (Czech Republic) – Futurum
08.12.2021 Berlin (Germany) – Metropol
10.12.2021 Stockholm (Sweden) – Klubben
11.12.2021 Oslo (Norway) – Vulkan
12.12.2021 Gothenborg (Sweden) – Pustervik
13.12.2021 Copenhagen (Denmark) – Pumpehuset
14.12.2021 Hamburg (Germany) – Grünspan
15.12.2021 Aschaffenburg (Germany) – Colos-Saal
16.12.2021 Munich (Germany) – Backstage Werk
17.12.2021 Mannheim (Germany) – MS Connexion
18.12.2021 Pratteln (Switzerland) – Z7
19.12.2021 Stuttgart (Germany) – Wiezemann
20.12.2021 Bremen (Germany) – Tivoli

Alors, vous êtes prêts à y retourner ?