On a testé la Firemaster Convention online

On a testé la Firemaster Convention online

La Firemaster Convention vue par Délia :

Tout a commencé par la news publiée par Vanessa sur notre page Facebook au sujet de la Firemaster Convention.

Intriguée, j’ai donc passé le week-end du 1er mai à profiter d’une convention sur le metal en direct de mon salon. Au départ, j’étais un peu réticente : « Est-ce que regarder des concerts en streaming ne risque pas de me déprimer ? Est-ce que ça va intensifier mon manque ? » Advienne que pourra, j’ai quand même décidé de lancer ce live stream. À ma grande surprise, ce week-end de convention m’a fait le plus grand bien et m’a permis de renouer avec ma passion l’espace de quelques jours.

Ce qui m’a plu, c’est qu’en plus des concerts, de nombreuses activités ont été proposées par les organisateurs de la Firemaster. Des clips, des reportages, des conférences, des interviews, des masterclass, des jeux et des concerts. De quoi prouver à tous ses détracteurs que le metal, c’est bien plus que de la musique : c’est une communauté forte de sa diversité.

Mon coup de cœur concernant les concerts: la prestation de Pogo Car Crash Control. Je me réjouis de revoir le quatuor dans de vraies conditions de live pour pouvoir enfin soigner ma « déprime hostile » (les connaisseurs auront la référence). Pour ce qui est des autres activités, j’ai vraiment adoré les conférences menées par Corentin Charbonnier.

En résumé, je ne peux que vous conseiller la Firemaster Convention et je tiens à remercier chaleureusement ses organisateurs pour nous avoir permis de revivre une ambiance de « festival » en direct de la maison. Je pense que beaucoup d’entre nous en avaient besoin et ils ont géré ça d’une main de maître.

Délia

La Firemaster Convention vue par Vanessa :

La Firemaster Convention a également attisé ma curiosité et j’ai suivi plusieurs interventions sur le weekend. L’événement a eu lieu à la Halle de Châteauroux, comme lors de l’édition 2020. Cette année, pandémie oblige, le public est resté à la maison et on pouvait suivre la convention gratuitement depuis les plateformes de streaming.

La diversité des contenus m’a fidélisée sur les trois jours et j’ai finalement passé plus de temps sur les conférences, reportages et témoignages que sur les concerts. Le second degré et la bonne humeur étaient au rendez-vous. Normal, c’est un événement “metal” !

J’ai beaucoup apprécié le mélange de contenus sérieux et de sujets plus légers comme la vidéo sur les pédales d’effets de Kermheat. Les reportages étaient concis et attrayants pour un large public, seules les masterclass guitare pouvaient cibler un public plus restreint. 

Un beau travail a été fait sur la décoration des lieux, notamment sur la scène où l’on retrouvait l’énorme sculpture “mascotte” de cette convention réalisée par Loic Le Goff. Un détail important qui a permis de nous immerger encore un peu plus dans l’ambiance sombre et horrifique de l’événement.

Le groupe de heavy doom metal Moonskin profitait de l’événement pour diffuser son tout dernier clip intitulé Suffer. Une bonne surprise pour moi qui découvrait le groupe à cette occasion.

On souhaite beaucoup de succès pour les prochaines éditions de la Firemaster Convention. Si vous l’avez manquée, sachez que chaque mardi à 18h à partir de ce 11 mai un concert sera rediffusé, un bon moyen d’avoir un petit aperçu de l’événement. Ça commence fort pour le premier soir avec Pogo Car Crash Control. Et si on en croit Délia, ça valait le coup d’œil !

Vanessa

Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook de la Firemaster Convention et sur leur site internet.


Metallica : James Hetfield en cure de désintox

Metallica : James Hetfield en cure de désintox

Comme dans la chanson d'Amy Winehouse, James Hetfield pourrait dire : "they try to make me go to rehab". Ce sont les autres membres du groupe (Lars, Kirk et Rob) qui nous apprennent samedi 28 septembre via un tweet que leur chanteur doit repartir en cure de désintoxication. En conséquence, la tournée « WorldWired », qui devait passer par l'Australie et la Nouvelle-Zélande et faire jouer le groupe aux côtés de Slipknot, est annulée.

Un problème qui n’est pas neuf

James Hetfield, chanteur du groupe, se bat depuis des années contre des problèmes de dépendances, et n’en est pas à sa première tentative de rétablissement. "Notre frère James a malheureusement dû reprendre une cure de désintoxication pour, à nouveau, travailler à son rétablissement", ont expliqué les trois autres membres de Metallica.

Le groupe au Stade Roi Baudouin , le 16 juin 2019

Sabaton History Channel

Sabaton History Channel

La nouvelle chaîne ayant pour thème l’histoire créée par le groupe Sabaton : SABATON History a été lancée avec un épisode portant le nom de l’une des chansons les plus appréciées du groupe : l’hymne polonais ’40:1′.

Le premier épisode raconte l’histoire de la bataille de Wizna pendant la Seconde Guerre mondiale lorsque quelques centaines de soldats polonais se sont dressés contre plus de 40 000 envahisseurs allemands. Il est maintenant disponible sur leur chaîne YouTube.

SABATON History est une collaboration unique entre le groupe lui-même et les historiens du multimédia Indy Neidell et Timeghost, utilisant le pouvoir des réseaux sociaux pour raconter l’histoire des chansons de SABATON.

Les fans de musique et d’histoire parlent de la chaîne depuis son lancement, le 8 janvier, et plus de 30 000 abonnés anticipés étaient prêts et attendaient le premier épisode.

Le bassiste Pär Sundström, co-présentateur de l’épisode, a expliqué pourquoi « 40:1 » avait été choisi:

Ce n’est pas seulement l’une de nos chansons les plus populaires, le choeur commence en fait avec la ligne « baptised in fire ». Personne dans le monde du metal n’a jamais réalisé un projet de ce type auparavant, alors nous savions que c’était le bon choix pour notre propre baptême du feu!
Beaucoup de gens nous ont dit que c’était la chanson qui les avait amenés à écouter Sabaton et que cela faisait partie de notre émission en direct depuis plus de 10 ans. Nous sommes donc certains que les abonnés apprécieront l’histoire qui se cache derrière.
Le tournage a été fantastique et les épisodes seront agréables à regarder, mais l’équipe chargée de l’histoire prend également ses recherches très au sérieux et nous pensons même que nous allons tirer des enseignements de SABATON History.

Un nouvel épisode sera diffusé tous les jeudis à 15h30 HEC racontant les histoires derrière chaque chanson de SABATON, y compris celles du très attendu nouvel album, signifiant que la chaîne est déterminée à fonctionner pour l’année suivante et au-delà.

Les recherches sont menées par des historiens, qui utiliseront des images exclusives des archives de l’AP, des graphismes originaux et, bien sûr, la musique de Sabaton, pour donner vie à ces épisodes époustouflants de 15 minutes.

Chaque semaine, ils seront rejoints dans le studio par un des membres du groupe qui partagera des anecdotes concernant la chanson : des informations sur le processus d’écriture aux histoires ayant eu lieu dans le studio d’enregistrement.

La présentatrice et écrivaine de la chaîne, Indy Neidell, représentante des projets ambitieux d’histoire sur YouTube : The Great War, Between Two Wars et World War II , a déclaré:

Cela va être historique! Nous avons un groupe de rock qui travaille avec un groupe de nerds pour utiliser le pouvoir de Youtube, la musique et la narration afin de donner vie à l’histoire de manière jamais vue auparavant.
L’étude peut nous en dire beaucoup sur nos propres vies et sur notre propre monde. Pour moi, historien, disposer de cette façon incroyablement cool de diffuser ces histoires – et de nous amuser énormément dans le processus – c’est comme si nous faisions notre propre morceau d’histoire ici.