C’est au Zik Zak à Ittre en Belgique que DEAR MOTHER donnait son tout premier concert le 13 mai dernier. La formation, menée par la désormais célèbre guitariste Merel Bechtold, a su ravir le public en proposant la quasi intégralité de leur debut album « Bulletproof » sorti en juillet 2021. En première partie, ce sont les belges de Cellar Twins qui ont eu l’honneur d’ouvrir la soirée.

Au début de l’année 2020, on commence à voir apparaître sur les réseaux quelques infos sur un nouveau projet de Merel Bechtold en collaboration avec son ex-acolyte dans Delain, Joey Marin de Boer. La guitariste et le batteur sont ensuite rejoints par David Pear au chant et c’est ainsi que DEAR MOTHER est révélé. S’ensuit une campagne de crowfunding afin de financer un premier album de douze titres, intitulé « Bulletproof », qui voit le jour en juillet 2021 (retrouve ici notre article à ce sujet : Dear Mother, nouveau bébé de Merel Bechtold). La sortie de l’album est accompagnée de pas moins de cinq clip vidéos (à retrouver ici : https://www.youtube.com/c/DearMotherTV/videos ) pour le promouvoir en attendant de pouvoir le jouer sur scène.

Et c’est chose faite désormais ! Les 13 et 14 mai dernier avaient lieu les deux premiers concerts de DEAR MOTHER. Le premier au Zik Zak à Ittre en Belgique (où nous étions), et le second à Utrecht aux Pays Bas.

Quelques semaines auparavant, le trio avait lancé un appel à candidature sur les réseaux sociaux pour recruter deux groupes afin d’assurer les premières parties de ces concerts. Pour la soirée du 13 mai, c’est Cellar Twins qui a été sélectionné.

La mission n’est pas facile pour Cellar Twins : réussir à capter l’attention des fans venus découvrir sur scène DEAR MOTHER qu’ils attendent avec impatience depuis deux ans. Et pourtant, les quatre jeunes musiciens s’en sortent haut la main avec leur set rock/metal alternatif. Un son moderne tantôt agressif tantôt planant et une bonne énergie sur scène, c’est ainsi que je te résumerais la prestation efficace de Cellar Twins. On les sent plutôt à l’aise sur scène et le public se montre réceptif, bref un bon début de soirée. Le quatuor belge défend notamment son album « Duality » paru en fin d’année 2019 ainsi que quelques nouveaux titres. Leur dernier single, « Abyss« , est sorti en février dernier, je te laisse y jeter un œil attentif ici : https://www.youtube.com/watch?v=kQ4HoyAr4hA.

Après une petite pause, le moment est venu pour la tête d’affiche de se dévoiler. Présent mais blessé, Joey Marin de Boer ne sera finalement pas derrière les fûts ce soir là, à mon grand désarroi. Merel Bechtold et David Pear montent donc sur scène avec trois musiciens de session. Le show est interrompu une première fois à la fin du premier titre par une coupure électrique. Qu’à cela ne tienne, on remet les gaz et c’est reparti. Pour ravir tout le monde, DEAR MOTHER a choisi de ne pas faire de choix : c’est bien l’intégralité de l’album « Bulletproof » qui est jouée ce soir. Seule absente du set du 13 mai (mais qui sera jouée le lendemain aux Pays Bas) : la magnifique balade « Palace » qui clôt l’album. La soirée s’achève avec « Symbiose » qui est malheureusement interrompue trois fois par de nouvelles coupures électriques alors que David venait juste de demander au public de donner toute l’énergie qu’il lui restait. A la troisième coupure survenue presque à la fin du morceaux, le groupe décide d’en rester là. Rapidement après leur sortie de scène on peut retrouver les musiciens au stand de merch où ils se montrent très disponibles pour échanger avec les fans et faire quelques photos.

Des incidents techniques qui n’auront finalement pas réussi à pâlir la soirée. DEAR MOTHER a définitivement conquis le public. Que c’était bon d’entendre en live cet album écouté maintes fois ! Les musiciens sont restés souriant du début à la fin et David s’est montré généreux en interactions avec les spectateurs. Il y avait une proximité évidente entre le groupe et les fans, et tous semblaient très heureux de partager ce moment. Pour ma part, je suis encore sur mon petit nuage. Pas d’autres dates annoncées à ce jour mais j’espère qu’on pourra revoir DEAR MOTHER sur scène très prochainement. Une chose est sûre, je serai au rendez-vous, et je ne peux que te conseiller de te joindre à nous.

Cellar Twins

DEAR MOTHER