Cela faisait un moment que je voulais découvrir Regarde Les Hommes Tomber en live. Quand j’ai vu qu’ils étaient à l’affiche du Liévin Metal Fest à deux pas de la maison, j’ai donc sauté sur l’occasion. Et histoire d’en faire profiter tout le monde, j’ai ramené quelques clichés.

En ce vendredi 11 mars, premier jour du Liévin Metal Fest au centre Arc En Ciel, c’est une affiche 100% black metal qui est proposée. Au-dessus, groupe lituanien, ouvre la soirée et arbore fièrement un drapeau ukrainien sur la scène en soutien à leurs voisins. Assez peu de mouvement sur ce set, on a du mal à distinguer les quatre musiciens cachés sous leurs énormes capuches. Le son reste assez brouillon à mon goût mais Au-dessus fournit tout de même une belle prestation d’environ 40 minutes, parfait comme mise en bouche pour la suite.

Tout au long des concert, la salle est véritablement plongée dans le noir afin de pouvoir apprécier pleinement les jeux de lumières colorés, tantôt plutôt rouges, tantôt plutôt bleus, qui animent la scène.

Après quelques minutes de pause, The Great Old Ones entre en scène. On monte d’un cran niveau déco : les bordelais ont amené un superbe backdrop couvrant presque la totalité de l’arrière de la scène ainsi que des pieds de micro parés du logo du groupe. Encombrant mais original, en tout cas cela donne un certain cachet au plateau. Ambiance black metal oblige, les capuches sont de retour ! Le son me semble un peu plus net que pour le set de Au-dessus. Ce n’était pas gagné, avec trois guitares on aurait pu s’attendre à quelques imperfections, mais The Great Old Ones n’en est pas à son coup d’essai. Bref, un deuxième set plaisant, pour l’instant c’est un sans faute pour le Liévin Metal Fest !

Deuxième pause, on se désaltère rapidement au bar avant la grosse tuerie. Regarde Les Hommes Tomber sont originaires de Nantes. Ils sont habitués à la scène française depuis une dizaine d’années et on les sent effectivement très à l’aise dès leur arrivée sur scène. Chaque musicien du quintet fait preuve d’une bonne présence scénique et les mouvements permanents du chanteur ne suffisent pas à effacer le reste du groupe. Un bon point ! Pas de backdrop ici mais des chandeliers ont été déposés ça et là sur le plateau, on se croirait presque dans un château. Regarde Les Hommes Tomber nous en met plein la vue (et les oreilles) ! Je ne suis franchement pas déçue. Et alors, j’ai déjà vu des batteurs énervés, mais celui-ci restera gravé dans ma mémoire pour très longtemps !

Il est passé minuit quand le dernier accord retentit sous les applaudissements d’un public rassasié. Le premier jour du Liévin Metal Fest s’achève après une soirée black metal sans accroc. Le lendemain c’était The Butcher’s Rodeo qui est tête d’affiche, accompagné de The Amsterdam Red Light District et Vautours.

On se donne rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition !