Le Rock Metal Camp Fest, en résumé, c’est : du soleil, un barbecue, une chouette scène au bord d’un lac et de la bonne musique. Ça fait rêver hein ? Et en plus de ça, l’entrée est gratuite. La 9ème édition avait lieu les 27 et 28 mai et je me suis décidée à faire le trajet jusqu’à Saint Hilaire Les Places dans le Limousin pour participer à la première journée du Fest’. Ce soir-là, Powerdriver ouvre la soirée avec un set hard rock / heavy metal bien dynamique, parfait pour accompagner l’apéro et te chauffer pour la suite. Le public est déjà bien présent malgré l’heure avancée (début des hostilités à 19h), Powerdriver a su convaincre. Première petite pause, on se dirige vers le stand barbecue, semblant de rien la route nous a affamés. Puis c’est au tour d’Asylum Pyre de monter sur scène pour mon plus grand plaisir. Les franciliens présentent pour la première fois en live plusieurs titres extraits de leur cinquième album à paraître prochainement. Ambiance power metal, les cinq musiciens semblent remontés à bloc pour reprendre la route des concerts. Alors que la nuit commence à tomber, c’est Moonskin, deuxième groupe de la région parisienne que je suis ravie de retrouver ici, qui enchaîne avec leur doom pesant et mélodique. Le groupe travaille beaucoup sur le visuel avec des changements de tenues et quelques accessoires, une belle initiative qui permet de marquer encore plus les esprits. La soirée est vraiment très éclectique, on tourne globalement autour du metal mais dans des styles bien distincts, c’est vraiment très agréable. Seeds of Mary prend la suite et sera MA découverte de la soirée. J’ai vraiment été captivée par ce groupe de rock aux ambiances contrastées avec une présence scénique assez impressionnante. Du groove et de la puissance, je te résumerai Seeds of Mary comme ça. La soirée est bien avancée lorsque Zornheym démarre. Il commence à faire un peu frais mais les suédois nous réchauffent rapidement avec un metal extrême aux touches symphoniques. Après une journée de route et cinq groupes totalement dingues, la fatigue m’envahit et je repars pendant le set de Zornheym. Je rate donc malheureusement Kharkov qui clôturait la soirée.
Un grand bravo à tous les groupes qui ont mis le feu sur la scène du Rock Metal Camp Fest et bien sûr, bravo aux organisateurs qui nous ont permis à tous de passer un super moment dans des conditions vraiment sympa. Une programmation au top, des gens souriant, un super son … bref, c’était royal !

POWERDRIVER

ASYLUM PYRE

MOONSKIN

SEEDS OF MARY

ZORNHEYM

Rock Metal Camp