Crackmind

Crackmind

Après «Because All Collapses», premier album sorti chez Mausoleum Records, CRACKMIND s’affranchit des règles pour continuer à forger son identité particulière avec «The Wreck Age», son nouvel album qui sortira en trois parties. Le premier volet, «Face To Faith», sorti fin 2016, questionne en quatre morceaux, la spiritualité, la foi et le sens de la vie. «The Dark Side Of The Mind», la suite attendue fin 2018, dresse le portait d’une âme humaine en quête de sens mais malmenée par la folie de son époque. La musique est lourde et entraînante mais aussi mélodique et parfois progressive. Appuyé par la production organique de Romtomcat (Sofa Studio) et le mastering dynamique de Dan Coutant (Clutch, The Sword), le son de CRACKMIND révèle puissance et émotion. Depuis le début de l’année, Dam (basse) a rejoint Klerk (batterie), Normann (chant), Alcatraz et Lloxan (guitares) pour construite un album ambitieux dont l’univers graphique est intimement lié aux morceaux, au son et aux thèmes abordés. Décliné en trois EP qui sortiront progressivement jusqu’en 2019, l’artwork des versions vinyles se fondra au final pour former une œuvre visuelle unique. «Face To Faith» et «The Dark Side Of The Mind» sont à découvrir dès maintenant sur scène !



Musique

Membres

Normann : Chant
Alcatraz : Guitare
Lloxan : Guitare
Klerk : Batterie
Dam’ : Basse

Discographie

2001 – EP – The Way I Kill People…
2003 – EP – Mindquake
2005 – EP – Shakearth
2007 – LP – Call Mind-1-1
2009 – EP – A Rose May Fly…
2010 – LP – Because All Collapses
2016 – EP – The Wreck Age I – Face To Faith
2018 – EP – The Wreck Age II – The Dark Side Of The Mind


Liens


Sidilarsen

Sidilarsen

Quand partout dehors c’est l’état d’urgence et qu’on tente de nous troquer ce qui nous reste de liberté contre un semblant de sécurité, SIDILARSEN remettent le couvert, avec au menu rien d’autre que du sang, de la sueur et des larmes et le plaisir est là, fort comme au premier jour, sur scène comme sur disque, à portée de décibels !

Chapitre après chapitre, le digital plante ses racines dans le sol, la machine s’humanise, s’hybride avec en ligne de mire le meilleur des deux mondes, ROCK et ELECTRO, comme une orgie de son et de sens à prendre dans la face, avec une énergie folle, fluide, positive et surtout hautement contagieuse.

La section rythmique est imparable, offensive et massive ; les machines sont domptées à se fondre dans le paysage, les guitares tranchent dans le vif mais jamais n’oublient la mélodie au vestiaire ; les deux chants se complètent et se répondent comme jamais, en français comme en anglais, puisant autant dans le vécu que dans l’observation du monde, du plus loin jusqu’au plus proche, finement politique ou doucement introspectif ; la production signée Plume au studio « La Quadrature Du Cercle » (aux pieds des Pyrénées) est comme précédemment pour « Chatterbox », démentielle !

Voilà un quintet toulousain uni comme les cinq doigts de la main qui a tant à offrir et tant à partager, calibré pour la route avec plus de 600 concerts au compteur et un show à base d’humain, de son et d’image, peaufinant le fond et la forme et développant son credo les mains dans le cambouis, avançant sans jamais se renier, fort d’un flow et d’une pulse qui définitivement collent au cœur et au corps.

« Dancefloor Bastards », sixième album depuis le début du siècle, c’est 13 titres de 100 % pur SIDILARSEN avec en mots d’ordre : urgence, spontanéité, sincérité et générosité.



Musique

Membres

Didou : Chant
Viber : Guitare et Chant
Benben : Guitare
Sam : Batterie et samples
Fryzzzer : Basse et samples

Discographie

Albums studio
2003 : Biotop
2005 : Eau
2008 : Une nuit pour sept jours
2011 : Machine rouge
2014 : Chatterbox
2016 : Dancefloor Bastards

Compilation
2006 : Réactivation numérique

Démos et EP
1997 : Sidilarsen (démo cassette)
1998 : Énergie nourricière
1999 : Verticalité
2000 : Émotion numérique
2012 : Personne pour nous retenir
2018 : DVD – Live In Bikini Dura Sidi


Liens


Cosmogon

Cosmogon

Cosmogon a été fondée en 2011 à partir des cendres des légendaires groupes luxembourgeois ex-inferis et Abstract Rapture.

Cosmogon est la réponse à une forte croyance et à un besoin perpétuel de rock et de métal faits main, où les influences vont de Doom au Punk en passant par le Metal, en prenant leurs influences de groupes tels que Black Sabbath, St. Vitus, Pantera, Mastodon, Entombed, Trap Them, Satyricon et Lamb Of God juste pour en nommer quelques uns.

Le premier concert a eu lieu le 28 janvier 2012 au Kulturfabrik Esch / Alzette pour les 15 ans de Desdemonia, qui ont été suivis de nombreux spectacles en 2012 et 2013…

Après un changement de line-up au printemps 2013, lorsque Dani est entré en tant que nouveau bassiste, Cosmogon est plus fort qu’avant et est prêt à jouer sur scène et à tout mettre en scène. La même année, Cosmogon a également joué au Sonisphere Festival à Amnéville, en France.

L’année 2014 a été une année importante pour Cosmogon:

– en février / mars, le groupe a soutenu MORE THAN A THOUSAND (Por) pour deux de leurs concerts de vernissage à Lisbonne et à Porto,

– le 14 mars, ils ont sorti leur premier EP, Chaos Magnum, à l’ENTREPOT Arlon (Belgique) avec les autres groupes Scarred (Lux) et Age of Torment (Bel),

– le 15 mars, ils ont remporté la sélection Wacken Metal Battle au Luxembourg, ce qui leur a permis de se produire lors du légendaire festival de métal WACKEN OPEN AIR. Cosmogon a participé à la finale de la bataille de métal du W.O.A le 31 juillet 2014.

Cosmogon prévoit également d’autres spectacles en 2014 et au-delà pour promouvoir son dernier EP. Ils travaillent également sur du nouveau matériel pour un prochain album qui devrait être enregistré en 2015.



Musique

Membres

Fabrice Mennuni : Voix
Rick Muno, Marc Vesque : Guitare
Mitch : Basse
Lucas Billon : Batterie

Discographie

2014 – EP – CHAOS MAGNUM


Liens

Cosmogon

Cosmogon


Ardenne Heavy

Ardenne Heavy

Originaire de Bastogne en Belgique « Ardenne Heavy » est un groupe de Thrash / Heavy Metal, né en 2005 d’une grande amitié entre quatre ardennais pour l’amour de la musique.

Après avoir écumé les scènes locales et donné naissance à deux démos autoproduites en 2011 et 2012, le groupe eu le privilège début 2013 d’être sélectionné pour représenter la province du Luxembourg au Durbuy Rock Festival.
Début 2014, le groupe sort en autoproduction leur premier EP 5 titres « The EP With No Name » enregistré au Ear We Go Studio. L’ EP reçoit un bon accueil de la critique et du public, permettant au groupe d’enchaîner les dates de concerts comme le Ward’in Rock Festival, le Donkey Rock Festival, le Nordic Rock Festival, L’Entrepôt, l’ American Rock, l’ Hop’n’Roll ou encore La Guerre des Gaules où ils ont pu faire la première partie de Skindred et Mass Hysteria !

2017 signe l’année du renouveau pour Ardenne Heavy car un cinquième membre et nouveau guitariste intègre le groupe. De nouvelles compos voient le jour et aboutissent au premier album du groupe intitulé « No Nuts No Glory ».
Celui-ci sort le 26 août 2017 lors de la 6ème édition de l’American Rock 2017, festival dont les membres du groupes sont organisateurs et fondateurs.



Membres

Simon : Chant
Nico : Guitare soliste
Loris : Guitare
Ludo : Batterie
Cédric : Basse

Discographie

2014 – EP – The EP With No Name
2017 – LP – No Nuts No Glory


Liens

ardenneheavy.com

ArdenneHeavy

ArdenneHeavy


Squidhead

Squidhead

Squidhead est né quelque part aux alentours de 2009 en Belgique comme un projet solo instrumental (avec the Painter faisant tout des guitares, basse, programmation au mix et au mastering) et devient un acte officiel fin 2013 pour finir par sortir leur premier EP “Prohibition” en 2014.

Après réception de beaucoup de reviews positives de plus de 50 magasines et webzines à travers le globe, l’acte solo a lentement évolué vers le groupe actuel avec l’ajout de 2 nouveaux membres au chant et à la basse. Cette nouvelle entité a rapidement commencé à travailler sur leur premier album et sur la nouvelle image du groupe.

Après plus de 3 ans d’écriture, de composition et d’un mix/mastering fait par HK Krauss au Studio Vamacara (Clisson) durant l’été 2017, le groupe a finalement révélé leur premier album de pleine durée « Cult(ist) en mars 2018.

Utilisant d’étranges personnages masqués comme alter-ego, the Squidhead joue un mix de Death Metal moderne avec des phrasés mélodiques et des éléments industriels sur une guitare 8 cordes, avec des paroles et une imagerie inspirée par l’univers horrifique de l’écrivain HP Lovecraft.

Right now, the band is ready to hit the stages and finally spread his madness among the living.



Musique

Membres

The Orator :  Voix
The Painter : Guitare, Electroniques, Batterie programmée
The Crawler : Basse

Discographie

2014 – EP – Prohibition
2018 – LP – Cult(ist)


Liens

squidheadproject

PierreMinet

PierreMinet


Fabulae Dramatis Icon

Fabulae Dramatis

Fabulae Dramatis a été créé en 2011 à Anvers, en Belgique. En 2012, ils ont sorti leur premier album: Om. Suivi en 2017 par leur deuxième album éclectique : Solar Time’s Fables.

Le groupe a été formé par Isabel Restrepo (voix, sitar, harmonium), Hamlet (basse et voix) et Daniel Díaz (guitare et basse) qui écrivent également les airs du groupe. Leur équipe actuelle comprend également Isadora Cortina, Maxime Moreira (batterie), Wesley Beernaert (voix). Ainsi que des collaborations avec certains brillants musiciens internationaux invités jouant du violon, du violoncelle, de l’accordéon et du djembé, pour n’en nommer que quelques-uns.

Le groupe a présenté pour la première fois son concept musical et visuel lors du concert de sortie de l’album «Solar Time’s Fables».
La programmation actuelle comprend Isabel Restrepo (voix d’opéra et grondante, harmonium, saxophone et djembé), Hamlet (voix et basse), Daniel Díaz (guitare) et Teo Dimitrov (batterie).

Ensemble, ils combinent l’intensité et le volume du métal progressif avec des thèmes plus doux, lyriques et classiques. Le son est influencé par une gamme de musiques du monde et d’instruments tels que le sitar, l’harmonium et le tambura. Les paroles de la musique se concentrent souvent sur des histoires courtes ou des fables.

Fabulae Dramatis est fière de son style «d’une union d’idées, expérimentant diverses influences culturelles et musicales dans un seul projet».
Le magazine Classic Rock Society a décrit leur musique comme ayant «une profonde réflexion et une attention insulaire», avec «l’esprit de Zappa et Beefheart».



Musique

Membres

Live line up:

Isabel Restrepo : Voix, sitar, harmonium
Daniel Díaz : Guitare et basse
Hamlet : Basse et voix
Teo Dimitrov : Batterie

Studio line up (album Solar Time’s Fables):

Isadora Cortina : Arrangements vocaux, programmation et voix
Maxime Moreira : Batterie
Wesley Beernaert : Growl
Billy Mickelson (Third Seven) : Cello

Discographie

2012 – LP – Om
2017 – LP – Solar Time’s Fables


Liens

www.fabulaedramatis.com

Fabulae Dramatis

Fabulaedramatis

FabulaeDramatis